Le tour du plan d'eau
>>
Accueil
>
A pied
>
Le tour du plan d'eau
Embrun

Le tour du plan d'eau

Faune
Lac et glacier
Embarquer cet élément afin d'y avoir accès hors connexion
C'est une balade variée, idéale en famille pour découvrir aussi bien le paysage que les loisirs du plan d’eau.

Proche du centre-ville, profitez en famille de cette promenade sur la digue. Ce lieu de détente et de découverte se situe aux abords d’une base de loisirs, où de nombreuses activités sont proposées. Cette balade donne accès aux plages sur pelouse, ainsi qu’aux aires de pique-nique au bord de l’eau. Vous arpenterez l'ancien lit de la Durance? qui abrite désormais le lac de Serre-Ponçon, dans un cadre montagnard enchanteur.


Les 8 patrimoines à découvrir
Faune

La Perche commune

La Perche a le corps gris-vert, avec des zébrures sombres. Ses écailles sont rugueuses. Elle possède deux nageoires dorsales dont une à rayons épineux. Ses nageoires inférieurs et caudales sont orangées. Elle peut atteindre une quarantaine de centimètres. C’est un carnassier grégaire et opportuniste. Elle se nourrit d’invertébrés et d’écrevisses, mais chasse aussi les poissons en meutes organisées. Elle permet à de nombreux débutants pécheurs de faire leurs premières armes dans la pêche aux carnassiers.

lire la suite
Faune

Le gardon

C’est l’un des poissons « blancs » les plus répandus. Il a un corps en forme de fuseau, comprimé latéralement, et recouvert de grandes écailles argentées. Ses nageoires inférieures et ses yeux sont teintés de rouge. Opportunistes, ils consomment aussi bien des végétaux que de toutes petites proies comme les larves et les moustiques. Ils forment des bancs importants et la plupart des pêcheurs du lac font leurs premiers pas au bord de l’eau en les péchant.
lire la suite
Faune

Le Canard colvert

Peu farouche, ce barboteur préfère s’alimenter en surface ou à faible profondeur en avançant à coups de pattes circulaires et alternés : il plonge la tête dans l’eau et bascule vers l’avant. Il niche en bord de Durance, il est omnivore et se nourrit de d'invertébrés, de petits poissons et d’herbes... Le mâle est facilement reconnaissable pendant la période nuptiale par sa tête vert brillant. Après cette période, il mue et prend une couleur gris-brun proche de celle des femelles et des jeunes.

lire la suite
Faune

L’amour blanc

Ce poisson tient son nom du fleuve dont il est originaire, le fleuve Amour qui tient lieu de frontière entre la Chine et la Sibérie. Son corps est puissant et ressemble à celui de la carpe, mais ses yeux implantés très bas diffèrent nettement. L’introduction raisonnée et réversible de cette espèce par la ville d’Embrun et les pêcheurs, est une manière douce, écologique et maitrisée de résoudre le problème de la prolifération des végétaux dans le plan d’Eau d’Embrun.
lire la suite
Faune

Goéland Leucophée

Il a remonté la Durance et s'est installé sur le lac où il retrouve des conditions favorables à sa survie (eau libre). Ce goéland, cousin des mouettes, est omnivore. On peut observer la colonie fixée autour du lac toute l’année.  Ils sont généralement gris ou blancs, avec des marques noires sur les ailes. Ils ont un bec long et épais et des pieds palmés de couleur jaune. Les jeunes sont de couleurs grises et mettent deux à quatre ans pour acquérir le plumage adulte.
lire la suite
Faune

Grand Cormoran

Taille : 90 cm

Envergure : jusqu’à 150 cm

Poids : 2000 à 2500 gr

Age : 20 ans max

Aspect :

Oiseau aquatique de la taille d'une oie, le Grand Cormoran est presque complètement noir avec des reflets métalliques bleutés et un peu bronze, discernables à faible distance.

En plumage nuptial, il arbore une gorge blanche, et une tache blanche sur la cuisse, qui disparaît souvent dès juin. Cette grande tache blanche, portée par les deux sexes, sert de signal au moment des parades. En hiver, ces marques blanches disparaissent sur les cuisses et celle de la tête diminue, ce qui rend difficile la distinction avec le Cormoran huppé, pourtant plus petit.

Le Grand Cormoran possède un bec jaune puissant doté d'un crochet acéré à l'extrémité, et donc bien adapté à la capture des poissons.

Le grand cormoran vit sur les côtes rocheuses ou sablonneuses, dans les estuaires, près des lacs et des grands cours d'eau. Il niche sur les falaises et les îles rocheuses, et se nourrit dans les eaux abritées. Il hiverne le long des côtes.

Le grand cormoran se nourrit principalement de poisson. Il plonge pour capturer sa proie avec le bec, et il est capable de rester sous l'eau pendant plus d'une minute. Il remonte le poisson à la surface afin de l'étourdir en le secouant et de le lancer en l'air pour le retourner avant de l'avaler.
Cette espèce est grégaire et niche en colonies sur les corniches des falaises, dans des arbres, sur les côtes ou à l'intérieur des terres.

 

lire la suite
Eau

Plan d'eau

Cette retenue a été mise en eau en 1962. Son alimentation est assurée par la Durance. Le plan d’eau tient son originalité du paysage qui l’entoure avec vue sur le Morgon, le Mont Guillaume et la station des Orres. Sur cette zone, de nombreux services agrémenteront votre visite. Le parcours de la digue a été reboisé et amélioré pour la quiétude de tous.
lire la suite
Faune

Bergeronnette grise

 

Taille :

L : 16,5 – 18 cm
Env : 25 cm


Poids : M : 20 - 24,5 gr – F : 17,5 – 22 gr

Age :

Aspect :

C'est la bergeronnette la plus commune et la plus familière. Elle se rencontre dans un environnement urbain et suburbain et partout à la campagne. Elle hoche perpétuellement sa longue queue blanche et noire, ce qui lui vaut son nom populaire d’hochequeue.

Habitat :

Espèce très commune des milieux ouverts avec végétation rase ou absente et dans les terrains rocailleux avec des cavités pour nicher. Vit ordinairement près de l'eau, mais pas impérativement. Elle a su s'adapter à des sites artificiels près des fermes et des habitations, et même aussi dans les parcs et jardins des villes.

On trouve la Bergeronnette grise dans les zones dégagées, notamment humides, où elle peut facilement vaquer à ses occupations sur le sol. Elle fréquente donc des terres agricoles ou des terrains au bord de plans d’eau par exemple. Dans les zones urbaines, la Bergeronnette grise est visible dans les terrains vagues, dans les décharges ou encore sur les pelouses des parcs. Ce n’est d’ailleurs pas un oiseau farouche.

La nuit, la Bergeronnette grise dort avec ses congénères, en groupe, dans des dortoirs.

Migration :

Migratrice. Part de la fin août à la fin octobre. Hiverne dans les régions méditerranéennes ou plus au sud jusqu'en Afrique centrale. Elle revient en mars.

Alimentation :

La Bergeronnette grise est insectivore. Elle se nourrit principalement de diptères comme les mouches, les moustiques ou encore les taons. Mais les coléoptères (scarabées, coccinelles, capricornes, lucanes, charançons, etc.) font également partie de son alimentation.

Pour se nourrir, la Bergeronnette grise attrape ses proies directement sur le sol, en plein vol ou à la surface de l’eau. C’est en raison de son régime alimentaire à base de mouches que l’on retrouve souvent cet oiseau sur les décharges, les composts ou près de toutes les matières organiques en décomposition.

Reproduction :

La saison de reproduction a lieu entre avril et août selon la distribution. Cette espèce peut produire trois couvées par an.
Le nid est construit par les deux adultes dans un trou ou une crevasse dans la rive d’un cours d’eau, ou dans un mur ou un pont, mais aussi dans un immeuble. C’est une coupe rudimentaire faite de brindilles, de tiges d’herbes, de feuilles, de radicelles et de mousse. L’intérieur de la coupe est tapissé de matériaux doux comme des plumes, de la laine ou des poils.

 

 

 

 

 

 

 

lire la suite

Description

Au départ du parking, prendre à droite. Après les plages, traverser le torrent de Sainte Marthe sur la passerelle.
  1. Quelques mètres après, emprunter à gauche le chemin piéton qui longe le plan d'eau « au fil de l’eau ».
  2. Arrivé au lieu-dit « les jardins du lac », prendre la route qui descend à gauche puis poursuivre l’itinéraire au fil de l’eau. Traverser le pont et continuer sur la digue (panneaux informatifs). Au niveau de la base de canoë/Kayak.
  3. Au bout de la ligne droite, rejoindre le parking de départ par la plateforme en bois.
Départ : Plan d'eau, Embrun
Arrivée : Plan d'eau, Embrun
Communes traversées : Embrun

Profil altimétrique


Recommandations

Le départ peut également s’effectuer depuis le centre-ville à partir du parking de la Tour brune.
Pour une meilleure cohabitation entre les différentes pratiques sportives, pensez à partager la voie. 
Les vélos sont interdits sur le sentier en rive droite du Plan d'eau.


Lieux de renseignement

Bureau d'Information Touristique Embrun

Place Général Dosse - BP 49, 05202 Embrun

https://www.serreponcon-tourisme.com/

embrun@serreponcon-tourisme.com

0492437272

Le Bureau d'Information d'Embrun fait partie de l'Office de Tourisme de Serre-Ponçon, l'équipe est à la disposition des clientèles pour renseigner sur les hébergements, les animations, les prestations activités et de services et les richesses du territoire.

D’octobre à mai : du lundi au samedi de 9h à 12h30 et de 13h30 à 17h. 
Avril, mai, juin et septembre : du lundi au samedi de 9h à 12h30 et de 14h30 à 18h
Juillet et août : du lundi au samedi de 9h à 19h. Dimanche de 10h à 12h30 et de 16h à 19h

Jours fériés (sauf 14 juillet et 15 août) : 9h-13h. Fermé : 1er janvier, 1er mai, 25 décembre et 11 novembre
Fermé le jeudi hors vacances scolaires toutes zones

En savoir plus

Maison du Parc de l'Embrunais

Place de l’Église, 05380 Châteauroux-les-Alpes

http://www.ecrins-parcnational.fr/

embrunais@ecrins-parcnational.fr

04 92 43 23 31

Information, documentation, exposition, projections, produits et ouvrages du Parc. Accessible aux personnes à mobilité réduite. Entrée libre. Toutes les animations du Parc sont gratuites sauf mention contraire.

Ouvert à l'année : mardi, jeudi, vendredi de 10h00 à 12h00 et de 14h00 à 17h00.
Estival (juillet-août) : lundi au vendredi de 9h à 12h30 et de 15h à 18h.

En savoir plus

Transport

Transports en commun : www.pacamobilite.fr
Pensez au covoiturage : www.blablacar.fr


Accès routiers et parkings

Au Rond-point sur la Nationale 94, prendre direction le centre-ville d’Embrun puis, à gauche en direction du Plan d’eau. Se garer sur le Parking à droite avenue des Acacias.

Stationnement :

Parking Avenue des Acacias, Plan d'eau Embrun

Accessibilité

Famille
Poussette
Numéro de secours :
114

En savoir plus


Source


Signaler un problème ou une erreur

Vous avez repéré une erreur sur cette page ou constaté un problème lors de votre randonnée, signalez-les nous ici :