Lac du Lauzerot
Crots

Lac du Lauzerot

Flore
Lac et glacier
Embarquer cet élément afin d'y avoir accès hors connexion
Une randonnée pour tous, à l’ombre des mélèzes pour rejoindre le lac du Lauzerot.
Venez découvrir en famille cette petite boucle pédestre ! Montez en douceur jusqu’à la cabane de Fumoras pour rejoindre le mélézin. En pente douce toujours, rejoignez la chapelle du Lauzerot située dans un pré aux couleurs chatoyantes. Après quelques mètres de suspense, atteignez les abords du lac spécialement aménagés pour vous accueillir.

Les 10 patrimoines à découvrir

  • Flore

    Campanule terrestre

    La forme de cette espèce est assez caractéristique notamment grâce à ses fleurs en forme de cloche (en campanule) . La campanule possède des fleurs hermaphrodites c’est à dire qu’elle possède le sexe femelle et mâle.  Cette plante rustique apprécie le soleil et les terres sèches. Certaines espèces de plantules supportent des sols arides à des hautes altitudes.
  • Lac

    Lac du Lauzerot

    Ce lac est situé à 1625 mètres d’altitudes. Il a été créé en 1979 par l’Office National des Forêts. Ce lac est un substitut d’un ancien lac qui était situé plus en amont et  qui a été sacrifié 7 ans avant lors de la mise en place du captage de la source qui alimente le réseau d’eau potable de la commune de Crots.  Le lac possède un cadre agréable où pêcheurs et randonneurs se retrouvent pour un moment convivial.
  • Petit patrimoine

    Chapelle N.D du Lauzerot

    Elle a été édifiée en 1873 par le curée l’Abbé Doutre en hommage à Notre Dame du Laus. C’est sa première succursale. Elle est en forme hexagonale tout comme l’est l’originelle. Pendant plusieurs années, la fête du pèlerinage s’y effectuait. Au début du siècle, l’édifice se dégrade et sera même vandalisé en 1972, lorsque le premier lac disparait pour laisser place au second de substitution. Ce n’est qu’en 1993 qu’un artisan bénévole local la rénove entièrement.
  • Faune

    Écureuil roux


    Ce petit mammifère possède un pelage ventral ainsi qu’une gorge de couleur blanche. Ses oreilles sont pointues avec de longs poils aux extrémités.  Il peut être roux, mais il existe toutefois des individus gris, voire noirs. C'est un excellent grimpeur, capable de grands bonds pour passer d'un arbre à l'autre. Il construit son nid en hauteur dans un arbre, à la fourche d’une branche et parfois dans une cavité. Sa nourriture est essentiellement composée de graines. Il a la particularité d’en faire des provisions en les enterrant à un ou deux centimètres de profondeur.

  • Flore

    Epinard sauvage

    Cet épinard est nommé "chénopode bon Henri" en hommage au roi Henri IV à qui l'on doit sa découverte culinaire. Le dessous des feuilles est recouvert d’une légère poudre farineuse, comme des micro-billes sous les doigts. Celles-ci sont comestible jeunes, elles se mangent en salade ou cuites, comme les épinards que nous avons l'habitude de consommer.
  • Faune

    Pic Noir

    Le mâle possède une calotte rouge sur le dessus de la tête, réduite à la nuque chez la femelle. Inlassable tambourineur, cet oiseau creuse dans les arbres pour élever ses jeunes mais également pour dénicher des larves et insectes cachés dans les troncs. Afin de pallier l’usure de son bec, celui-ci pousse continuellement. Il possède une ossature de la tête renforcée. Le crâne et le bec sont séparés par un cartilage amortisseur de chocs.

  • Flore

    Plantain

    Le nom latin Plantago signifierait « plante qui agit », par allusion aux propriétés médicinales que les Romains lui attribuaient. Ils pretendaient que les feuilles froissées et appliquées sur les lésions ou des piqures guérissaient. Sans être très goûtue, cette plante est comestible cuite et même crue. On la trouve dans les pelouses ou les prairies. Elle se caractérise par une hampe florale sortant d’un bouquet de feuilles épaisses, avec de grosses nervures qui partent de la base.
  • Flore

    Sauges des prés

    Nommée également la sauge sauvage, c'est la plus grande des plantes de la famille de la menthe.  Elle possède un mécanisme de pollinisation très spécialisé.  Les insectes qui insèrent leur trompe dans la fleur pour atteindre le logement du nectar déclenchent l’autre extrémité de la structure qui bascule vers l’avant pour toucher le dos de l’insecte et ainsi permettre la reproduction de cette plante. Elle possède également de nombreuses propriétés médicinales notamment pour lutter contre la bronchite, l’angine, la grippe etc…
  • Flore

    Gentiane Jaune

    Ce n'est pas par hasard que cette plante vivace, à la tige robuste et creuse pouvant atteindre plus d'un mètre, s'appelle communément la grande gentiane. Elle porte en son extrémité plusieurs étages de fleurs jaunes groupées soutenues par une paire de larges feuilles opposées. Sa racine robuste et charnue, profondément enterrée dans le sol, représente une manne pour les amateurs d'alcools et d'apéritifs maison. Une croyance montagnarde consiste à penser que "plus les Gentianes sont hautes l'été, plus l'hiver sera enneigé..."
  • Pastoralisme

    Zone de pâturage

    Le pastoralisme est une technique de gestion extensive. Le but est de conduire les troupeaux dans des zones « naturelles » pouvant leur procurer de la nourriture. Cette méthode permet de maintenir les milieux ouverts ce qui favorise une biodiversité spécifique. La bonne gestion d’un alpage doit permettre « d’exploiter » la ressource, sans compromettre sa régénération. Ses atouts sont nombreux aussi bien pour l’environnement, le bien-être des animaux que pour les éleveurs.


Description

Depuis la zone d’arrêt, prendre le chemin qui monte à gauche avant la source «Combal de Valette».
Suivre la piste qui monte en lacets.

  1. Après avoir dépassé la cabane, se diriger sur le chemin de droite. Traverser le grillage par le passage aménagé.
  2. De là, rejoindre directement le sentier de droite qui descend.
  3. Passer de nouveau entre le grillage à droite de la chapelle du Lauzerot, puis suivre le sentier à gauche. Faites le tour du lac puis aller sur le sentier de gauche.
  4. Sur la piste forestière, prendre à droite et rejoindre la zone de parking.
  • Départ : Crots
  • Arrivée : Crots
  • Communes traversées : Crots

Météo


Profil altimétrique


Recommandations

Point d’arrêt indispensable au hameau de la Draye pour admirer la remarquable souche d'un mélèze de 600 ans.

Lieux de renseignement

Bureau d'Information Touristique de Crots

Place des Ballerins, 05200 Crots

https://www.serreponcon-tourisme.com/0492431305
Toute l'année : du lundi au samedi de 9h30 à 12h 
Du 15 juillet au 15 août : du lundi au samedi de 9h30 à 12h et de 16h à 18h le mardi et le jeudi
En savoir plus

Transport

Transports en commun : www.pacamobilite.fr
Pensez au covoiturage : www.blablacar.fr


Accès routiers et parkings

Depuis Crots, suivre la D90 en passant par le hameau La montagne. Prendre la route forestière « la grande cabane ». Se garer au niveau du tournant sur les places de droite.

Stationnement :

A droite avant le panneau de la forêt communale de Crots, où bien selon la piste, avant la route forestière.

Accessibilité

Famille
Numéro de secours :114

En savoir plus


Source


Signaler un problème ou une erreur

Vous avez repéré une erreur sur cette page ou constaté un problème lors de votre randonnée, signalez-les nous ici :