Les lacs du Plateau d’Emparis
>>
Accueil
>
A pied
>
Les lacs du Plateau d’Emparis
Besse

Les lacs du Plateau d’Emparis

Lac et glacier
Pastoralisme
Point de vue
Embarquer cet élément afin d'y avoir accès hors connexion
Un itinéraire agréable et accessible en famille pour découvrir les lacs du plateau d’Emparis.
Le sentier traverse le plateau d’Emparis, lieu de pastoralisme, et atteint le premier lac, étonnant, au bord du précipice : le lac Lérié. Non loin de là, le lac Noir, émerveille, le temps d’un pique-nique, par sa vue imprenable sur la Meije, le Râteau et le glacier de la Girose…
Le tour des lacs est une belle occasion pour s’accorder une pause et prendre de la hauteur le temps d’une journée, en admirant le panorama exceptionnel sur les glaciers des Ecrins.

Les 2 patrimoines à découvrir
Flore

Les zones humides du Rif Tort

Les températures sur le plateau d’Emparis sont caractéristiques d’un climat steppique froid sur un plateau très venté avec une température moyenne annuelle à peine supérieure à 0 degré. L’hiver s’étale sur 8 mois pendant lesquels il gèle tous les jours ou presque. Les contraintes de température particulièrement fortes sur le bassin versant du Rif Tort ont favorisé le maintien d’une flore relictuelle adaptée à ces conditions extrêmes depuis les dernières glaciations. On y trouve des formations végétales dites « arctico-alpines », une flore relique et héritée des avancées glaciaires du Quaternaire, comparable à celle que l’on retrouve sur les côtes du grand Nord. Ces formations, particulièrement rares en Europe, ont un intérêt patrimonial très élevé. On peut y observer de nombreuses espèces protégées : Laîche bicolore, Avoine odorante (relique boréale, seule station en Isère), Potamot filiforme. Le pastoralisme dans le marais est nécessaire car il limite le développement d’herbacées qui pourraient prendre la place des espèces arctico-alpines. Un équilibre délicat est à trouver entre le piétinement susceptible de détruire les espèces végétales liées aux bas-marais et le passage du troupeau qui entretient un rajeunissement du milieu, favorisant ainsi le maintien de l’habitat.

lire la suite
Pastoralisme

Le pâturage

L’activité humaine, en maintenant une activité pastorale à des altitudes élevées, doit être préservé. Le pâturage extensif permet l’entretien des prairies d’altitude, mais aussi des marais, des tourbières, des abords des lacs ... En revanche, une charge pastorale trop forte pourrait les dégrader, certains sols meubles étant très sensibles au piétinement. Le maintien des pelouses d’altitude est tributaire du pastoralisme qui en limite l’embroussaillement. En cas d’abandon du pâturage, la végétation sèche, évoluerait très rapidement vers des landes à genévriers ou vers des fourrés arbustifs à églantiers et épine vinette puis vers des ligneux, notamment des bouleaux. Avec les Mesures Agro Environnementales, souscrites par les éleveurs, l’Europe s’engage à aider les agriculteurs à maintenir ces milieux ouverts.
lire la suite

Description

Depuis le parking, prendre le GR54 en direction du Plateau d’Emparis, passer les ruines du Chalet Favre et poursuivre à travers les alpages jusqu’aux chalets et torrent du Rif Tord (2 200 m).
  1. A la confluence des torrents où se trouvent plusieurs panneaux directionnels, continuer sur le sentier du GR54 qui mène en pente douce au col du Souchet.
  2. Emprunter le premier sentier sur la droite qui mène au lac Lérié. Continuer jusqu’au lac Noir et admirer la vue sur les glaciers et la Meije. Poursuivre, laisser le chemin qui part sur la droite et rejoindre le petit lac cristallin, parfois asséché (2360m).
  3. De retour à la confluence des torrents, reprendre le chemin de départ (GR) jusqu’au parking.
Départ : Col Saint-Georges, Besse
Arrivée : Col Saint-Georges, Besse
Communes traversées : Besse, Mizoën, La Grave

Profil altimétrique


Zones de sensibilité environnementale

Le long de votre itinéraire, vous allez traverser des zones de sensibilité liées à la présence d’une espèce ou d’un milieu particulier. Dans ces zones, un comportement adapté permet de contribuer à leur préservation. Pour plus d’informations détaillées, des fiches spécifiques sont accessibles pour chaque zone.
Aigle royal

Nidification de l'Aigle royal

Les pratiques qui peuvent avoir une interaction avec l'Aigle royal en période de nidification sont principalement le vol libre et les pratiques verticales ou en falaise, comme l'escalade ou l'alpinisme. Merci d'éviter cette zone et de privilégier un survol de la zone à une distance de survol de 300m sol soit à une altitude minimale de 2450m.

Domaines d'activités concernés :
Aerien, Manifestation sportive, Vertical
Périodes de sensibilité :
janv.févr.marsavr.maijuinjuil.août
Contact :
Parc National des Écrins
Julien Charron
julien.charron@ecrins-parcnational.fr

Recommandations

Attention le lac Lérié se trouvant en bord de précipice soyez vigilant

Lieux de renseignement

Office de Tourisme de La Grave, La Meije - Villar d'Arène

RD 1091, 05320 La Grave

http://www.lagrave-lameije.com/

ot@lagrave-lameije.com

+33 (0)4 76 79 90 05

En savoir plus

Transport

Pensez au covoiturage : https://www.blablacar.fr/

Accès routiers et parkings

Depuis Grenoble ou Briançon, prendre la D1091 jusqu'à Mizoën, puis la D25 jusqu'à Besse, traverser le village jusqu’au camping le Gay, puis continuer la route carrossable jusqu’au col Saint-Georges (2245m)

Stationnement :

Parking, Col Saint-Georges

Source

Parc national des Ecrinshttps://www.ecrins-parcnational.fr

Signaler un problème ou une erreur

Vous avez repéré une erreur sur cette page ou constaté un problème lors de votre randonnée, signalez-les nous ici :