RANDOLAND : Freissinières
>>
Accueil
>
A pied
>
RANDOLAND : Freissinières
Freissinières

RANDOLAND : Freissinières

Flore
Histoire et architecture
Embarquer cet élément afin d'y avoir accès hors connexion

Balade patrimoniale et jeu de piste dans la vallée préservée de Freissinières 

Église, four banal, fontaines… Cette randonnée est une parfaite occasion pour découvrir le territoire et l’histoire de Freissinières tout en profitant d’un cadre naturel exceptionnel. Munissez-vous d’un questionnaire Randoland pour répondre aux énigmes et pour observer des éléments du patrimoine.


Les 7 patrimoines à découvrir
Histoire

Félix Neff

Félix Neff est un pasteur protestant suisse. Il est à l'origine du Réveil protestant  de la vallée de Freissinières au XVIIème siècle. Il a créé également la première “École normale” d’Instituteurs  de France en 1826, à Dormillouse. Il est aussi à l’initiative de nouveaux procédés d’irrigation et de construction des habitats, des aménagements qui améliorent la vie quotidienne des Freissinièrois. 

lire la suite
Flore

L’huile de marmotte

D’antan, l’huile permettait aux habitants de Freissinières de cuisiner mais aussi de s’éclairer. L’huile de noix ou d’amandes était difficile à produire du fait de l’altitude. Le prunier de Briançon résiste en montagne et les prunes jaunes de cet arbre fruitier contiennent des amandes. Ces amandes étaient pressées dans des moulins pour produire une huile aux vertus médicinales : l’huile de marmotte. 

lire la suite
Histoire

Freissinières

Le nom de la commune vient de freisse nière qui signifiait : frêne noir. Dans les communautés montargnardes, le frêne était un auxiliaire précieux de l'homme. Les feuilles servaient de fourrage pour les chèvres et les lapins, les branches étaient utilisées pour fabriquer des manches d'outils, c'était aussi un excellent bois de chauffage et on l'utilisait pour ses vertus médicinales.
lire la suite
Flore

Le pétasite officinal

Au bord du ruisseau, une plante aux très larges feuilles : le pétasite officinal, nommé également chapeau du diable. Le « pétase » (petasos) était en Grèce ancienne un chapeau de feutre rond. Nul ne sait si le diable porte ce chapeau mais la plante est bel et bien utilisée en phytothérapie. Commun en plaine, il est généralement peu présent en montagne où poussent cependant d’autres espèces de pétasite. En tout cas, voilà de quoi se faire une belle coiffure !

lire la suite
Histoire

Freissinières

Freissinières vient de freisse nière qui signifiait : frêne noir. Cette commune s’étalant jusqu’au col des Terres blanches ainsi que celui de Freissinières, donnant tous les deux sur le Champsaur, est constituée de treize hameaux, mais aucun ne se nomme Freissinières ! Des fouilles archéologiques menées depuis 20 ans démontrent que des sites d’altitude (Faravel…) ont été occupés de manière saisonnière dès le retrait des glaciers il y a 12 000 ans (Paléolithique supérieur) et que cette occupation s’est poursuivie plus tard.

lire la suite
Histoire

La vallée de Freissinières

La vallée correspond à une zone de surcreusement lors des glaciations : le glacier freiné par le verrou de roche dure de Pallon, a creusé une dépression. Au retrait des glaciers, un lac est resté coincé derrière ce verrou, peu à peu comblé par des alluvions. Du point de vue historique, le pasteur protestant Félix Neff a “réveillé” la vallée en 1826 en faisant construire une “École normale” d’Instituteurs”, en développant des procédés d’irrigation, en enseignant de nouveaux modes de cultures…

lire la suite
Petit patrimoine

L’église Sainte Marie-Madeleine

L’église Sainte Marie-Madeleine a été construite au XVIIème siècle. Il s’agirait d’un ancien temple protestant qui n’aurait pas été détruit en 1684 alors que Louis XIV menait une politique anti-protestante. Le temple aurait alors subi des transformations pour être réaménagé en église.

lire la suite

Description

Le départ se fait de la place du Souvenir, près de l’église Saint Marie-Madeleine. Commencer par observer le monument aux morts et la fontaine de la place pour répondre à la première énigme. Descendre jusqu’à l’église Sainte Marie-Madeleine puis revenir sur la place du Souvenir.

  1. Après la fontaine, tourner à gauche et continuer jusqu’à la prochaine fontaine en face du Relais des Vaudois. S’engager sur le parking.
  2. Descendre à gauche en direction du chemin d’Alfred, qu’il ne faut pas suivre. Traverser le ruisseau de la Petite Beyère et longer la barrière. Traverser le canal d’irrigation de la Grande Beyère.
  3. Tourner à gauche. Longer le canal jusqu’à la fontaine. Le moulin est en face. Ne pas hésiter à observer l’intérieur par la fenêtre de derrière. S’engager ensuite sur le terre-plein pour aller regarder le four banal.
  4. Prendre sur la droite du four et longer le petit ruisseau dans le sens du courant. Continuer sur le sentier surélevé en direction de la rivière La Biaysse et tourner à gauche pour aller lire le panneau de « La maison engloutie » du chemin d’Alfred. Continuer de suivre la rivière jusqu’au prochain petit cours d’eau, le Jaimes, qu’il faut longer dans le sens inverse du courant. Traverser sur le premier pont en direction des garages et monter vers la Maison de la Vallée.
  5. Face à la Maison de la Vallée, partir sur la droite. Continuer jusqu’au croisement et tourner à gauche pour entrer dans Les Meyries. Monter par la route (ou il est possible d’emprunter le petit sentier qui monte sur la gauche entre le cours d’eau et l’abri poubelles). Plus haut, juste avant Ville, au croisement entre le sentier et la route, ne pas manquer la croix de chemin en bois. Poursuivre dans le sens de la montée pour regagner le point de départ de la balade.
Départ : Place du Souvenir, Ville, Freissinières
Arrivée : Place du Souvenir, Ville, Freissinières
Communes traversées : Freissinières

Profil altimétrique


Recommandations

Pour télécharger les questionnaires Randoland, se rendre sur le site internet de l'Office de Tourisme Intercommunal du Pays des Écrins. 

Se renseigner sur les conditions météorologiques avant de partir randonner.

Coordonnées des secours : Secours Montagne : 04 92 22 22 22 ou 112 

Respecter le travail des agriculteurs, exploitants et propriétaires

Refermer toutes les clôtures

Rapporter tous ses déchets

Ne pas couper l’itinéraire à travers les prairies


Lieux de renseignement

Bureau d'Information Touristique de L'Argentière-La Bessée

23 Avenue de la République, 05120 L'Argentière-La Bessée

https://www.paysdesecrins.com/

contact@paysdesecrins.com

+33(0)4 92 23 03 11

En savoir plus

Maison du Parc de Vallouise

, 05290 Vallouise

http://www.ecrins-parcnational.fr/

vallouise@ecrins-parcnational.fr

04 92 23 58 08

Information, documentation, maquette, expositions, projections, vente des produits et ouvrages du Parc. Visites guidées pour les scolaires, réservation obligatoire. La nouvelle Maison du parc a ouvert à Vallouise depuis le 1er juin et propose aux visiteurs une exposition permanente interactive invitant à la découverte du territoire et de ses patrimoines. Un espace d'exposition temporaire permettra une offre renouvelée. Enfin,le dispositif est complété par une salle audiovisuelle permettant d'organiser projections et conférences Entrée libre. Toutes les animations du Parc sont gratuites sauf mention contraire.

En savoir plus

Transport

Transports en commun >> https://services-zou.maregionsud.fr/fr/

Pensez au covoiturage >> www.blablacar.fr

Pour plus de renseignements, s'adresser au Bureau d'Information Touristique le plus proche du départ de la randonnée. 


Accès routiers et parkings

À 11,5 km de L’Argentière-La Bessée, prendre la N94. 

Stationnement :

Parking Place du Souvenir, Ville, Freissinières

Accessibilité

Famille
Numéro de secours :
114

Source


Signaler un problème ou une erreur

Vous avez repéré une erreur sur cette page ou constaté un problème lors de votre randonnée, signalez-les nous ici :