SENTIER THÉMATIQUE : Le Sentier du Gouffre
>>
Accueil
>
A pied
>
SENTIER THÉMATIQUE : Le Sentier du Gouffre
Champcella

SENTIER THÉMATIQUE : Le Sentier du Gouffre

Faune
Flore
Histoire et architecture
Embarquer cet élément afin d'y avoir accès hors connexion

Un chemin imprégné d’histoire dans un site plein de richesses naturelles !

“Cet itinéraire s’élevant au-dessus de la Durance permet de mesurer l’importance de cette vallée qui très tôt est devenue un grand axe de communication. Et on se met à rêver à tous les hommes qui l’ont parcourue à pied pendant des siècles et des siècles…” Marie-Geneviève Nicolas, garde au Parc national des Écrins


Les 12 patrimoines à découvrir
Histoire

Le village disparu

La vallée de la Durance est dans l’Antiquité un axe de communication important. Rama est une sorte de relais routier sur la voie romaine. Au Moyen-Âge, Rama est une petite bourgade avec le château des seigneurs. Mais le village subit, à plusieurs reprises, les caprices de la Durance et de la Biaysse et les habitants désertent peu à peu le site, s’exilant dans les villages voisins. Le rattachement de la paroisse de Rame à celle de la Roche en 1446 témoigne de ce déclin.

lire la suite
Géologie et géographie

La haute vallée de la Durance

Protégée des influences atlantiques par le Massif du Pelvoux, la haute vallée de la Durance est soumise à un climat très sec, avec de fortes variations saisonnières de températures. Elle abrite des pelouses qui s’apparentent aux steppes d’Europe centrale et sont rares en France. Elle est intégrée dans le site Natura 2000 “Steppique durancien et queyrassien”.

lire la suite
Histoire

Le sentier du Gouffre

Ce sentier du Gouffre a parfois été qualifié de voie romaine mais on ne connaît pas exactement le tracé de celle-ci. Ce qui est sûr, c’est qu’il était emprunté par les villageois pour aller travailler aux champs et dans les vignes ou pour tout autre type de déplacement.

lire la suite
Géologie et géographie

Le gouffre de Gourfouran

À l’époque des grandes glaciations, l’énorme glacier de la Durance a creusé son lit sur une épaisseur de plus de 200 m de haut. Le glacier de la vallée de Freissinières affluait à la surface de ce glacier. Leur fonte a laissé une grosse “marche d’escalier” nommée gradin de confluence. La Biaysse rejoignant la Durance, a peu à peu creusé ce gradin, d’abord en tant que torrent sous glaciaire puis après la fonte du glacier.
lire la suite
Géologie et géographie

Le gouffre de Gourfouran

À l’époque des grandes glaciations, l’énorme glacier de la Durance a creusé son lit sur une épaisseur de plus de 200 m de haut. Le glacier de la vallée de Freissinières affluait à la surface de ce glacier. Leur fonte a laissé une grosse “marche d’escalier” nommée gradin de confluence. La Biaysse rejoignant la Durance, a peu à peu creusé ce gradin, d’abord en tant que torrent sous glaciaire puis après la fonte du glacier.

lire la suite
Faune

Le choucas des tours

Une petite colonie de choucas des tours occupe le gouffre. Oiseau de la famille des corvidés, le choucas se distingue par sa petite taille et son plumage gris avec des ailes plus sombres et une calotte noire sur la tête. C’est une espèce peu courante en montagne restant en fond de vallées et ne dépassant guère 1500 m d’altitude. Il niche dans les falaises ou les habitats humains : ruines, châteaux et tours !

lire la suite
Faune

Le grand-duc d'Europe

Aux environs du gouffre, vit le grand-duc, le plus grand hibou d’Europe. Il niche sur des vires dans les falaises mais a un domaine vital très grand, chassant aussi bien des gros insectes que des serpents, des campagnols, des lièvres… Il est hélas très sensible au dérangement et a déjà déserté moult parois équipées maintenant de voies d’escalade ou de via ferrata et est victime de collisions dans les lignes électriques. 

lire la suite
Géologie et géographie

Le gouffre de Gourfouran

Le parcours s'arrête avant la prise d'eau de Pallon. En dessous, la Biaysse a dû creuser une gorge étroite et profonde (une gorge de raccordement), nommée le gouffre de gourfouran, pour rejoindre les eaux de la Durance.
lire la suite
Faune

Des criquets de toutes les couleurs

Un éclair rouge sur le chemin, puis plus rien… Mais si ! Un criquet tout gris est posé sur une pierre grise. Un autre éclair rouge : il s’est envolé puis s’est reposé, créant surprise et désarroi. Voilà de quoi désorienter un prédateur. L’oedipode rouge se préserve ainsi, repliant au repos ses ailes colorées sous ses élytres et jouant alors sur son homochromie. Un éclair bleu ? C’est son cousin l’oedipode bleu !

lire la suite
Géologie et géographie

Un tsunami médiéval ?

Pallon marque l’entrée dans l’ancienne vallée glaciaire de Freissinières, fermée derrière un verre de roches dures. En fondant, les glaciers avaient laissé un lac piégé par ce verrou. La tradition rapporte la rupture, à plusieurs reprises, de ce barrage naturel. Les eaux, libérées brutalement dans le gouffre de Gourfouran, auraient provoqué au Moyen-Âge la ruine du village de Rame, installé dans la plaine.


lire la suite
Histoire

Petites et grandes migrations religieuses

Du fait de son implantation stratégique, l’histoire de Pallon est riche et mouvementée. A la croisée des chemins, Pallon est aujourd’hui une étape du GR 653D Montgenèvre – Arles qui suit la voie domitienne empruntée par les pèlerins d’Italie en route pour Compostelle et les pèlerins français en route pour Rome !

lire la suite
Flore

Le génevrier thurifère

Ce petit arbre est présent en Afrique du Nord, dans la péninsule ibérique et dans quelques département du sud de la France, dont les Hautes-Alpes. Il est considéré comme une relique de période plus chaude passée. Il a trouvé un refuge dans les situations bien exposées, sur les pentes rocheuses chaudes et ensoleillées. Ces aiguilles sont en forme d’écailles appliquées contre les rameaux. C’est une espèce à surveiller.

lire la suite

Description

Depuis la chapelle, traverser le pont sur la Biaysse et bifurquer tout de suite à droite et 100 m plus loin, à gauche. 

  1. Emprunter le sentier qui s’élève doucement, se poursuit en lacets soutenus par de beaux murets de pierres pour parvenir à un replat cultivé. 
  2. Suivre en aller-retour l’accès au belvédère. 
  3. Emprunter la route vers la droite sur 500 m, jusqu’à Pallon. Traverser le village, et à la sortie, 100 m après le lavoir, prendre à droite le chemin passant vers une maison aux volets verts. Le sentier redescend jusqu’à la chapelle de Rame.
Départ : Chapelle de Rame, Champcella
Arrivée : Chapelle de Rame, Champcella
Communes traversées : Champcella, Freissinières

Profil altimétrique


Recommandations

Respecter scrupuleusement les consignes et aménagements de sécurité, en particulier aux abords du gouffre. 

Les jumelles sont recommandées pour observer la faune 

Se renseigner sur les conditions météorologiques avant de partir randonner

Coordonnées des secours : Secours Montagne : 04 92 22 22 22 ou 112 

Respecter le travail des agriculteurs, exploitants et propriétaires

Refermer toutes les clôtures

Rapporter tous ses déchets

Ne pas couper l’itinéraire à travers les prairies


Lieux de renseignement

Bureau d'Information Touristique de L'Argentière-La Bessée

23 Avenue de la République, 05120 L'Argentière-La Bessée

https://www.paysdesecrins.com/

contact@paysdesecrins.com

+33(0)4 92 23 03 11

En savoir plus

Maison du Parc de Vallouise

, 05290 Vallouise

http://www.ecrins-parcnational.fr/

vallouise@ecrins-parcnational.fr

04 92 23 58 08

Information, documentation, maquette, expositions, projections, vente des produits et ouvrages du Parc. Visites guidées pour les scolaires, réservation obligatoire. La nouvelle Maison du parc a ouvert à Vallouise depuis le 1er juin et propose aux visiteurs une exposition permanente interactive invitant à la découverte du territoire et de ses patrimoines. Un espace d'exposition temporaire permettra une offre renouvelée. Enfin,le dispositif est complété par une salle audiovisuelle permettant d'organiser projections et conférences Entrée libre. Toutes les animations du Parc sont gratuites sauf mention contraire.

En savoir plus

Transport

Transports en commun >> https://services-zou.maregionsud.fr/fr/

Pensez au covoiturage >> www.blablacar.fr

Pour plus de renseignements, s'adresser au Bureau d'Information Touristique le plus proche du départ de la randonnée. 


Accès routiers et parkings

À 10 km de L’Argentière-La Bessée, prendre la N94 et D38.

Stationnement :

Parking de la Chapelle de Rame, Champcella

Source


Signaler un problème ou une erreur

Vous avez repéré une erreur sur cette page ou constaté un problème lors de votre randonnée, signalez-les nous ici :