Parcours trail n°10 - La Croix de la Salcette
>>
Accueil
>
Trail
>
Parcours trail n°10 - La Croix de la Salcette
Les Vigneaux

Parcours trail n°10 - La Croix de la Salcette

Faune
Histoire et architecture
Embarquer cet élément afin d'y avoir accès hors connexion

Un beau voyage d’abord forestier puis remontant sous les contreforts du massif du Montbrison !

“Lorsque l’on quitte la forêt et que l’on s’enfonce dans la combe un peu secrète passant sous les Tenailles, on se sent un peu au bout du monde. Puis on parvient à la Croix de la Salcette et on a alors l’impression de le dominer !“ Marie-Geneviève, garde-monitrice au Parc national des Écrins

Les 17 patrimoines à découvrir
Flore

La ripisylve

Le chemin traverse un bois d’aulnes, de bouleaux, de trembles et de frênes, résidus de la forêt naturelle poussant au bord de l'eau, nommée ripisylve. Cette forêt se réduit partout car détruite par l'urbanisation et par l’endiguement des torrents. C’est pourtant une zone essentielle pour la fixation des berges et l’épuration des eaux et, offrant des habitats naturels spécifiques, joue un rôle majeur dans le maintien de la biodiversité.

lire la suite
Histoire

Le village des Vigneaux

Malgré l’altitude, le climat sec de la région et un terroir de calcaire et d’alluvions orienté plein sud ont permis l’implantation de vignes, ce dès le Xème siècle. Le nom de la commune a pour origine la présence de ce vignoble qui fut très important. À la fin du XIXème siècle, l’arrivée quasi simultanée du phylloxera et du train à Briançon, transportant du vin de Provence, mit fin à cette exploitation.

lire la suite
Histoire

Le village des Vigneaux

Malgré l’altitude, le climat sec de la région et un terroir de calcaire et d’alluvions orienté plein sud ont permis l’implantation de vignes, ce dès le Xème siècle. Le nom de la commune a pour origine la présence de ce vignoble qui fut très important. À la fin du XIXème siècle, l’arrivée quasi simultanée du phylloxera et du train à Briançon, transportant du vin de Provence, mit fin à cette exploitation.
lire la suite
Point de vue

Le point de vue sur le Massif du Montbrison

Le sentier offre une belle vue d'ensemble sur le massif calcaire du Montbrison, qui surplombe les hameaux de Pelvoux, avec la Cime de la Condamine, la Tête des Lauzières, le pic de Montbrison et la tête d'Amont.

lire la suite
Faune

Les sylvains

On peut avoir la chance d’observer le petit sylvain et le sylvain azuré, papillons au dessus sombre traversé d’une bande blanche et au revers fauve orangé et blanc. Il sont difficiles à observer, jouant de leurs couleurs et de l’ombre des arbres pour se fondre dans le paysage. Ils sont de plus très farouches. Ces deux espèces très semblables dont les femelles pondent sur des chèvrefeuilles ne sont guère communes.

lire la suite
Flore

Le chêne pubescent

Dans le bois, se mêle au pin sylvestre le chêne pubescent. C’est un petit chêne aux feuilles marcescentes : elles sèchent l’automne mais restent sur l’arbre tout l’hiver. Il a été nommé pubescent car ses jeunes rameaux, ses bourgeons et parfois le dessous de ses feuilles est pubescent, c'est-à-dire recouvert d’un fin duvet. La forêt de pin sylvestre et de chêne pubescent est une forêt typique des adrets montagnards dans les vallées intra-alpines. 

lire la suite
Faune

Le circaète Jean-le-Blanc

C’est en mars que ce grand rapace brun sur le dessus et blanc moucheté de noir en dessous, avec la tête sombre, revient d’Afrique subsaharienne où il a passé l’hiver. Il se nourrit surtout de reptiles qu'il chasse dans les zones steppiques ou dénudées, les friches ou les pierrailles. Il construit son nid dans un pin où grandira un seul poussin. On peut facilement l’observer faisant du surplace dans les airs, à une trentaine de mètres du sol,  puis fondre sur sa proie.

lire la suite
Histoire

Le hameau de Bouchier

Bouchier est un petit hameau de la commune de Saint-Martin-de-Queyrières qui, malgré son accès difficile, accueille quelques habitants permanents. Située à l’écart du hameau, sur un promontoire dominant la vallée de la Durance, la chapelle Saint-Hippolyte date du début du XVIème siècle. Elle est accolée à ce qui fut une cellule d’ermite et abrite des fresques dont certaines relatent des guérisons miraculeuses effectuées par le saint. Elle attirait les malades venus demander son intercession. 

lire la suite
Histoire

Le hameau de Bouchier

Bouchier est un petit hameau de la commune de Saint-Martin-de-Queyrières qui, malgré son accès difficile, accueille quelques habitants permanents. Située à l’écart du hameau, sur un promontoire dominant la vallée de la Durance, la chapelle Saint-Hippolyte date du début du XVIème siècle. Elle est accolée à ce qui fut une cellule d’ermite et abrite des fresques dont certaines relatent des guérisons miraculeuses effectuées par le saint. Elle attirait les malades venus demander son intercession. 

lire la suite
Flore

La calamagrostide argentée

Cette graminée (on dit maintenant poacée) forme de grosses touffes sur les terrains pierreux, secs et ensoleillés. Elle pousse ici en abondance sur le talus de la piste forestière, profitant de l'ensoleillement apporté par la trouée dans la forêt. Ses inflorescences aux reflets dorés argentés sont composées de fleurons munis de longues arêtes et sont très vaporeuses. À la fin de l’été, quand elle est mûre, elle forme de gros bouquets chatoyants dans la lumière du soir. 

lire la suite
Point de vue

La Croix de la Salcette

Point culminant de ce parcours, dominée par  les contreforts sud du massif du Montbrison, tout en couleurs (Tête d’aval, Tête d’amont, les Tenailles), la Croix de la Salcette offre la douceur d’une vaste pelouse alpine et est un splendide panorama sur l’amont de la vallée de la Durance. 

lire la suite
Faune

Le chocard à bec jaune

Bec jaune et pattes rouges pour ce petit corvidé noir qui se plaît à voler en groupe de plusieurs dizaines voire centaines d'individus. Grand voltigeur, commun en montagne, on peut facilement l’observer évoluant vers les falaises ou raser la pelouse alpine. Il s'invite facilement au pique-nique pour récupérer les miettes !

lire la suite
Faune

La perdrix batavelle

A l’approche de l’intrus, des bartavelles s’envolent à grand bruit d’ailes de la rocaille où elles étaient passées inaperçus. Cet oiseau affectionne les versants sud, bien exposés au soleil, et rocailleux. En période nuptiale, le mâle produit à l’aube un chant grinçant et rythmé, sonore. C’est une espèce qui a fortement régressé.  

lire la suite
Faune

Les aigles de la Tête d'Aval

On peut observer des aigles planant autour de la Tête d’Aval, qui bénéficient, aux heures chaudes de la journée, de l’air s’élevant au-dessus des falaises calcaires. Ayant ainsi pris de l’altitude, ils peuvent aller rejoindre leur territoire de chasse sans donner un coup d’aile.
lire la suite
Faune

La grive draine

Elle est présente toute l'année, profitant en hiver des nombreuses baies du gui poussant sur les pins. En été, ce sera plutôt insectes, escargots ou vers pour le repas. En hiver, elle se déplace souvent en petites troupes pleines de cris d'alarme : trrrrrrrrr, trrrrrrrr. Dès le mois de mars cependant, les mâles lancent leur chant flûté ressemblant un peu à celui du merle.
lire la suite
Faune

L'ascalaphe soufré

Un drôle d’insecte mi-papillon mi-libellule, aux grandes antennes noires, aux ailes transparentes teintées de jaune ou de blanc et aux nervures bien marquées, vole sur la prairie aux heures chaudes de la journée. C’est l’ascalaphe soufré. Les ascalaphes font partie de la famille des névroptères et sont cousins des fourmilions et des chrysopes. Ce sont des prédateurs de petits insectes, surtout des mouches. 
lire la suite
Faune

Les aigles de la Tête d'Aval

On peut observer des aigles planant autour de la Tête d’Aval, qui bénéficient, aux heures chaudes de la journée, de l’air s’élevant au-dessus des falaises calcaires. Ayant ainsi pris de l’altitude, ils peuvent aller rejoindre leur territoire de chasse sans donner un coup d’aile. 

lire la suite

Description

Du camping le Courounba, rejoindre le pont du Rif, au pied du village des Vigneaux que l'on traverse ensuite par ses petites ruelles

  1. À l'entrée du hameau de la Sagne, tourner à gauche sur le sentier, puis monter jusqu'à la départementale qu'il faut traverser pour prendre le sentier en face.
  2. Suivre à gauche le sentier parvenant directement sous le hameau de Bouchier. Prendre à droite et continuer par une piste forestière se dirigeant plein nord vers la Bletonnée par un plat montant. 
  3. Après les quelques maisons, emprunter en rive gauche du torrent de la Combe un raidillon qui le longe et qui, plus haut le traverse. La pente s’adoucit alors pour remonter dans la combe exposée nord, jusqu’à un plateau herbeux où se situe la Croix de la Salcette. 
  4. La descente s’effectue par un sentier escarpé suivant l’arête sud (passages vertigineux).
  5. À une bifurcation, quitter l’arête pour descendre franchement à droite en direction des Vigneaux.
  6. Attention: traversée de pierrier instable
  7. Le sentier rejoint la pinède et une piste à droite aboutissant au sommet du village. Rejoindre le pont du Rif et le point de départ.
Départ : Camping du Courounba, Les Vigneaux
Arrivée : Camping du Courounba, Les Vigneaux
Communes traversées : Les Vigneaux, Saint-Martin-de-Queyrières

Profil altimétrique


Zones de sensibilité environnementale

Le long de votre itinéraire, vous allez traverser des zones de sensibilité liées à la présence d’une espèce ou d’un milieu particulier. Dans ces zones, un comportement adapté permet de contribuer à leur préservation. Pour plus d’informations détaillées, des fiches spécifiques sont accessibles pour chaque zone.
Aigle royal

Nidification de l'Aigle royal

Les pratiques qui peuvent avoir une interaction avec l'Aigle royal en période de nidification sont principalement le vol libre et les pratiques verticales ou en falaise, comme l'escalade ou l'alpinisme. Merci d'éviter cette zone et de privilégier un survol de la zone à une distance de survol de 300m sol soit à une altitude minimale de 2550m.

Domaines d'activités concernés :
Aerien, Manifestation sportive, Vertical
Périodes de sensibilité :
janv.févr.marsavr.maijuinjuil.août
Contact :
Parc National des Écrins
Julien Charron
julien.charron@ecrins-parcnational.fr

Recommandations

Avant de partir en trail, il est impératif de consulter les périodes d’ouverture du parcours sur le site : https://www.onpiste.com/explorer/destinations/le-pays-des-ecrins-40

Se renseigner sur les conditions météorologiques avant de partir randonner

Coordonnées des secours : Secours Montagne : 04 92 22 22 22 ou 112 

Respecter le travail des agriculteurs, exploitants et propriétaires

Refermer toutes les clôtures

Rapporter tous ses déchets

Ne pas couper l’itinéraire à travers les prairies

Les parcours trail se prêtent également à la marche 


Lieux de renseignement

Bureau d'Information Touristique de Vallouise

Place de l'Eglise, 05340 Vallouise

https://www.paysdesecrins.com/

contact@paysdesecrins.com

+33(0)4 92 23 36 12

En savoir plus

Maison du Parc de Vallouise

, 05290 Vallouise

http://www.ecrins-parcnational.fr/

vallouise@ecrins-parcnational.fr

04 92 23 58 08

Information, documentation, maquette, expositions, projections, vente des produits et ouvrages du Parc. Visites guidées pour les scolaires, réservation obligatoire. La nouvelle Maison du parc a ouvert à Vallouise depuis le 1er juin et propose aux visiteurs une exposition permanente interactive invitant à la découverte du territoire et de ses patrimoines. Un espace d'exposition temporaire permettra une offre renouvelée. Enfin,le dispositif est complété par une salle audiovisuelle permettant d'organiser projections et conférences Entrée libre. Toutes les animations du Parc sont gratuites sauf mention contraire.

En savoir plus

Transport

Transports en commun >> www.pacamobilite.fr

Pensez au covoiturage >> www.blablacar.fr

Pour plus de renseignements, s'adresser au bureau d'information touristique le plus proche du départ de la randonnée. 


Accès routiers et parkings

À 10 km de L’Argentière-La Bessée, prendre la D994E.

Stationnement :

Parking Camping le Courounba, Vallouise

Source


Signaler un problème ou une erreur

Vous avez repéré une erreur sur cette page ou constaté un problème lors de votre randonnée, signalez-les nous ici :