Rando Ecrins

À savoir

Le Parc national des Ecrins est un territoire de montagne propice à la randonnée qui nécessite une préparation préalable aux sorties.

L’enneigement hivernal et printanier implique que le réseau de sentiers aménagé soit ouvert progressivement de la fin du printemps au début de l’automne. Les accès aux cols et refuges les plus élevés restent parfois enneigés jusqu’en juillet. La préparation des randonnées nécessite donc une attention particulière sur les conditions de pratiques.

Les Maisons du Parc et les Offices de tourisme des Ecrins sont les structures les plus qualifiées pour vous renseigner sur l’état des sentiers et les éventuelles difficultés temporaires (travaux, éboulements, etc.).

Voir les cordonnées des Maisons du Parc.

Bien préparer et sécuriser sa randonnée :

  • Repérez votre itinéraire et assurez-vous des conditions d’accès aux sentiers du secteur.
  • Assurez-vous de l’adéquation entre le niveau de l’itinéraire et votre forme physique.
  • Renseignez-vous sur les conditions météo avant votre départ.
  • Emportez une carte suffisamment précise et informez un proche de votre parcours.
  • Partez équipé de chaussures de randonnée et de vêtements chauds et imperméables.
  • N’oubliez pas d’emportez de l’eau, de quoi vous restaurer et une protection solaire.
  • Réserver votre nuitée dans les refuges ou gîtes d'étape.

Niveaux de difficultés :

Les randonnées présentées dans "Rando Ecrins" ont été sélectionnées en fonction de leur intérêt et de leur niveau de difficulté (longueur et dénivellation). Ces derniers sont précisés dans chaque fiche circuit et le moteur de recherche propose un choix de sélection par la difficulté. Les durées et difficultés annoncés dans les fiches sont indicatives.

Très facile : Balades de moins de 6 km et de moins de 2 h ne présentant pas de difficultés particulières plutôt adaptées pour les familles avec enfants.

Facile : Randonnée entre 2h et 3h présentant une dénivellation maximum d'environ 400 mètres. Itinéraires adaptés aux randonneurs occasionnels aux familles actives et aux parents randonneurs avec enfants en portage.

Moyen : Itinéraires à la journée, de 3h à 5h, pour randonneurs habitués à des balades en terrains escarpés avec des dénivellations supérieures à 400 m.

Difficile : Randonnées de plus de 5h, destinées aux marcheurs expérimentés et sportifs sur de longues distances et présentant de fortes dénivellations en terrain alpin accidenté.

Signalétique des sentiers :

Les sentiers du Parc national sont jalonnés par une signalétique directionnelle aux départs et aux croisements des itinéraires.
Les sites donnant accès au cœur du parc national sont signalés par des panneaux d'entrées composés d'une carte, d'un rappel de la réglementation et d'informations sur le patrimoine.
Sur les sentiers, les limites du cœur du parc national sont indiquées par des marques bleu, blanc rouge peintes sur des rochers.
L'entrée dans le cœur est précisée par des plaques signalétiques rappelant la réglementation.

Informations utiles et d’urgences :

Parc national des Ecrins : 04 92 40 20 10

Secours en montagne (38) : 04 76 22 22 22

Secours en montagne (05) : 04 92 22 22 22

Appel d’urgence européen : 112

Samu : 15

Météo montagne : 32 50 - www.meteofrance.com

Meteo Isère Meteo Hautes-Alpes

Chiens de défense des troupeaux :

Certaines randonnées traversent des alpages pâturés par des troupeaux. Ceux-ci sont souvent gardés par des chiens de berger ou des chiens de défense, contre les prédateurs, tels les patous. Ces chiens ne développent pas d'agressivité particulière vis-à-vis de l'homme mais comme leur rôle est de défendre le troupeau ils peuvent se montrer « protecteurs ». Il est donc préconisé aux randonneurs de poursuivre leur chemin tranquillement et de contourner les troupeaux en alpages.

Les marmottes et l’homme :

A la belle saison, dans les prairies et les alpages du Parc national des Ecrins, les marmottes se laissent facilement observer pour le plus grand plaisir de tous.

Nourrir les marmottes comme un animal familier modifie leur comportement et leur perception du risque ce qui les expose un peu plus à leurs prédateurs naturels (aigles, renard…). Leur proposer des denrées grasses, des barres chocolatées ou d’autres aliments va à l’encontre de leur régime alimentaire à base de végétaux.

Enfin, il existe un vrai risque à nourrir une marmotte à la main : un coup de dent est vite arrivé et les incisives des marmottes sont d'une efficacité redoutable !

Observation de la faune :

L'observation de la faune et de la flore, la découverte de sites remarquables seront d'autant plus enrichissantes qu'elles auront été préparées. Longues-vues, jumelles, appareils-photographiques, carnets de croquis ou de notes sont autant d'outils d'observation qui garantissent l'intimité de la vie sauvage et la lecture des paysages. Dans la nature, on est toujours chez quelqu'un, soyez l'invité permanent des Ecrins.


Panneaux d'entrées du Parc - commune de Pelvoux - © PNE - Maillet Thierry

Signalétique des sentiers - © PNE - Coursier Cyril

Signalétique réglementation - © PNE - Coursier Cyril