Rando Ecrins

Le Pic de Morgon par Pierre Arnoux

6 h
Durée
Difficile
Difficile
Aller-retour
Aller-retour
14,2 km
Longueur totale
1195 m
Dénivelé montant
Usages
  • A pied
Thème
  • Faune
  • Flore
  • Pastoralisme

Départ : Pierre Arnoux, Savines-le-Lac

Traversant forêt puis alpage, cette randonnée conduit au Pic de Morgon d'où la vue sur les deux branches du lac de Serre-Ponçon est saisissante.

Cette montée en altitude permet une belle prise de recul sur le massif des Ecrins et ses sommets. Plus proches, les vallées de l’Ubaye et de la Durance s'offrent au regard du randonneur. L'itinéraire propose un aperçu sur les oiseaux des falaises et sur la flore d'altitude.

Du parking de Pierre Arnoux (1285 m), rejoindre la piste de la fontaine des Miracles. L’emprunter sur la gauche jusqu’au départ du sentier matérialisé par un escalier en rondins. Suivre le sentier sur une grande traversée en forêt puis, après quelques lacets, emprunter les échelles qui permettent de franchir une petite barre de rochers. Continuer les lacets et passer devant une source juste avant d’arriver aux portes de Morgon. Une fois dans le cirque, suivre la piste puis le sentier. Passer près de la cabane du berger en respectant sa tranquillité avant d’attaquer la montée souvent érodée dans les cargneules. Eviter de couper les lacets pour ne pas aggraver l’érosion. Il est possible en tirant à droite de passer près d’un cylindre métallique posé sur la crête en l’an 2000 en même temps que celui qu’on peut encore voir sur le Mont Orel. Rejoindre ensuite le sommet en suivant l’épaule. Pour redescendre, suivre le même itinéraire en sens inverse. Il est aussi possible de suivre la crête vers le Sud en direction de la tête de la Vieille (petit passage dans le rocher) pour rejoindre un sentier qui descend dans le cirque et passe près du lac de Morgon et du sanctuaire de la Saint Pierre.

Accès routier

De la N94 à Savines-le-Lac, prendre la D954 vers Barcelonnette puis tourner à gauche après 150 m. Monter tout droit sur 2 km, passer un pont et emprunter la piste qui part sur la droite. Monter pendant 6 km jusqu’à un petit plateau aménagé et garer la voiture.

Lieux de renseignement

Maison du Parc de l'Embrunais

Information, documentation, exposition, projections, produits et ouvrages du Parc. Accessible aux personnes à mobilité réduite. Entrée libre. Toutes les animations du Parc sont gratuites sauf mention contraire.

Place de l’Église
05380 Châteauroux-les-Alpes

Site web - Courriel - 04 92 43 23 31

Lat: 44.61459, Lng: 6.52068

Cliquer pour intéragir

Sur le chemin…
Faune
Marmottes

La marmotte alpine est naturellement présente sur les pelouses d’altitude. Ce gros rongeur n’est visible que d’avril à octobre, réfugié pendant la mauvaise saison dans le terrier où il hiberne. La marmotte vit en famille, respectant une hiérarchie stricte. Les jeux, les toilettes, les rixes et les morsures assurent la dominance d’un couple ainsi que la cohésion du groupe. Chacun participe à la délimitation du territoire en frottant ses joues sur des rochers ou en déposant crottes et urine. Lors d’un danger, la marmotte émet un sifflement aigu et puissant afin d’en avertir les autres.

Marmotte au printemps
Pastoralisme
Alpage préservé

Le cirque de Morgon accueille en été un troupeau de près de 1300 brebis. Au plus fort de la saison touristique, ce dernier migre vers l’alpage de Vallon Clapier et des Olettes plus à l’est. Cet alpage fait l’objet de mesures agro-environnementales, c’est à dire d’un contrat entre le groupement pastoral et le Parc national des Ecrins qui permet de protéger à la fois la ressource pastorale et les atouts environnementaux de l’alpage.

Le cirque de Morgon
Faune
Loup

Alors que l'espèce avait été éradiquée de France au début du XXe siècle, il restait près de 400 loups en 1980 en Italie. Aujourd'hui, grâce à la protection dont il bénéficie, ce grand carnivore s'installe peu à peu vers le Nord. Il fréquente régulièrement l’alpage en été, y occasionnant parfois quelques dégâts qui font l’objet d’un constat par les gardes du Parc national et d’une indemnisation. La présence du berger et de ses « patous » est pourtant dissuasive.

Loup en hiver
Faune
Lagopède alpin

Il est parfois possible sous les crêtes d’apercevoir un lagopède alpin dans les éboulis qui, après avoir « piété » entre les pierres, s’envole dans un éclair blanc. Il compte parmi les espèces les plus menacées des Alpes. Avec le réchauffement climatique, l'évolution du pâturage, la fréquentation hivernale... l'avenir paraît incertain pour cet habitant des cimes.

Lagopède alpin en tenue d'été
Point de vue
Sommets et vallées

Le sommet du Pic de Morgon offre un magnifique point de vue sur les vallées de l’Ubaye et de la Durance. Tandis qu'en rive droite de cette dernière, on peut apercevoir les Aiguilles de Chabrières, le Piolit et le Mont Guillaume, en rive gauche de l'Ubaye, on voit Dormillouse. A proximité du Pic de Morgon, se trouvent la Tête de la Vieille, le Pic de Charance et le Pic Jean Martin. Au loin, on peut discerner le Pic de Bure ainsi que les sommets enneigés des Ecrins et de la Vanoise.

Le sentier sur la crête du Grand Morgon, entre l'Ubaye et le cirque du Morgon
Faune
Vautour fauve

Le Pic de Morgon sert aux vautours qui viennent de la rive droite de la Durance, parfois en grand nombre, pour reprendre de l’altitude après avoir traversé au-dessus du lac de Serre-Ponçon. Exclusivement charognards, ces fossoyeurs qui ont longtemps provoqué peur et dégoût chez les hommes, tiennent une place fondamentale dans la chaîne alimentaire en éliminant rapidement les cadavres et en limitant ainsi les risques de dispersion microbienne et les maladies.

Vautour fauve

Profil altimétrique

Altitude (m)

Min : 1238 m - Max : 2299 m

Distance (m)

 

Recommandation

Chiens interdits dans le cirque de Morgon du 15 juin au 15 juillet et du 15 août au 15 septembre. Boucle possible dans le cirque.

Plus d'informations

Balisage
  • Marks PR PR