Rando Ecrins

Lac des Quirlies

6 h
Durée
Moyen
Moyen
Aller-retour
Aller-retour
13,8 km
Longueur totale
1020 m
Dénivelé montant
Usages
  • A pied
Thème
  • Faune
  • Flore
  • Lac et glacier

Départ : Le Perron (Clavans-le-Haut)

Une randonnée merveilleuse dans la vallée du Ferrand, entre la chaîne des Grandes Rousses et le plateau d’Emparis pour atteindre un lac apparu récemment suite au recul du glacier.

L’impétueuse cascade du Pont Ferrand donne le ton. L’eau ruisselle de toute part, irriguant des alpages que des milliers de moutons viennent brouter en été. La présence de carcasses en fait un lieu bien connu des vautours. Plus haut, le glacier des Quirelies et le lac encerclé de moraines granitiques évoque la haute montagne, avec un point de vue à couper le souffle sur l’immense plateau d’Emparis, aux confins de l’Isère et de la Savoie.

Atteindre le hameau du Perron par la route du col de Sarenne s’élevant au-dessus de Clavans-en-haut-Oisans. Se garer au panneau d’information sur le site classé du Ferrand. Avant de partir sac au dos, observer la maison adossée au gros rocher.
Prendre pied sur le sentier balisé pour atteindre dans un premier temps le Pont Ferrand et la cascade majestueuse. S’élever sur le chemin large qui la domine puis franchir un nouveau pont pour s’enfoncer peu à peu dans la vallée très verte en restant désormais en rive droite du torrent. Le sentier suit alors un profil agréable pour franchir une multitude de petits ruisselets issus des vallons supérieurs. Passer successivement à la bifurcation du sentier du Clos Chevaleret (une randonnée pour une autre journée), près de la cabane pastorale des Bruyères puis au fond du vallon près d’un parc à montons. Sur ce large replat, il faut franchir le torrent pour s’élever jusqu’à la Pierre de l’Oiseau.Laisser à droite le sentier montant vers la crête du Sauvage pour prendre à gauche celui montant au lac. Celui-ci n’est déglacé qu’à partir de mi-juillet. Le retour s'effectue par le même sentier jusqu’au Perron.

Accès routier

Au barrage du Chambon (N 91 : Bourg-d’Oisans>Col du Lautaret) bifurquer sur la D 25 et passer Mizoën puis Clavans-le-Bas et Clavant-le-Haut jusqu’au Perron.Depuis l’Alpe-d’Huez, en été, suivre la route de Sarenne au-delà de l’aérodrome. Passer le col et redescendre dans la vallée du Ferrand jusqu’au Perron.

Lieux de renseignement

Maison du Parc de l’Oisans

Présentation en image des richesses naturelles de l'Oisans et des métiers de montagne. Information, documentation sur le Parc, projections, coin lecture pour les enfants. Accessible aux personnes à mobilité réduite. Entrée libre. Toutes les animations du Parc sont gratuites sauf mention contraire.

Rue Gambetta
38520 Le Bourg d'Oisans

Site web - Courriel - 04 76 80 00 51

Lat: 45.0555, Lng: 6.0282

Cliquer pour intéragir

Sur le chemin…
Eau
Cascade de Pont Ferrand

Impressionnante cascade rassemblant toutes les eaux du vallon du Ferrand. Même à l’étiage le débit reste important car les glaciers qui occupent le haut du versant Est des Grandes Rousses alimentent constamment les torrents.

010147
Pastoralisme
La bergerie des Bruyères

Le pastoralisme est omniprésent sur l’ensemble du vallon en raison de la richesse des herbages qui profitent d’un sol meuble  essentiellement constitué de schistes. 20 000 moutons broutent ce vaste espace au cours de l’été.

Faune
La Pierre de l'Oiseau

Un toponyme évoquant la situation fréquente du traquet motteux en quête de sauterelles. Le traquet est un passereau migrateur qui attend la fonte de la neige pour s’installer dans les alpages. Il construit son nid dans un petit trou, dans le sol ou sous une motte d’herbe, et élève ses poussins avant septembre.

028285
Glacier
Le glacier des Quirlies

Le glacier des Quirlies descendait dans le lac jusque dans les années 1990. En raison du dérèglement climatique, il a fortement régressé pour laisser apparaître l’ensemble du lac aujourd’hui. On remarquera les moraines que le glacier a laissé en se retirant. Sur ces moraines, la vie s’implante rapidement, notamment avec des plantes adaptées comme la silène acaule et la benoîte rampante.

006180
Eau
Minéralogie du lac des Quirlies

L’eau aux nuances de jade et de turquoise est caractéristique des lacs dits proglaciaires. Elle est chargée de fines particules de silice constituant une "farine glaciaire" en suspension, résultant de l’érosion du socle de granit par le glacier qui le domine.

028505
Eau
Lac des Quirlies

Ce lac est l’un des plus récents du massif de l’Oisans. Il n’est apparu que dans les années 1960, du fait de la fonte du glacier qui l’alimente. En effet, les cartes topographiques éditées avant cette date n’en faisaient pas mention. On peut alors s’imaginer ô combien le glacier des Quirlies a régressé depuis 50 ans

013719
Point de vue
Vue depuis le déversoir du lac des Quirlies

Une pause au déversoir du lac permet alors de passer en revue un paysage grand large depuis les Aiguilles d’Arves jusqu’au glacier du Mont-de-Lans en passant par le massif de la Meije. Á l’étage inférieur l’immensité de la couverture verte ondule sur un relief plus doux, en raison de la nature du sol schisteux

013720

Profil altimétrique

Altitude (m)

Min : 1608 m - Max : 2562 m

Distance (m)

 

Plus d'informations

Balisage
  • Marks PR PR