Rando Ecrins

La cascade de Prelles

1 h 30
Durée
Très facile
Très facile
Aller-retour
Aller-retour
6,1 km
Longueur totale
242 m
Dénivelé montant
Usages
  • A pied
Thème
  • Faune

Balade familiale dont la récompense est une jolie cascade où il fait bon se rafraîchir.

Elle s'effectue uniquement sur l'ubac, versant orienté au nord, où pelouse et landes sont en partie recouvertes par myrtilliers, framboisiers et genevriers nains. Sur cette partie la végétation est assez basse constituée de myrtilliers et de genévriers nains. De l'autre côté du torrent se situe l'adret, plus chaud, orienté au sud.

Du parking des Auberts, avant le pont qui franchit le torrent, remonter sur 200m jusqu’au croisement, conserver sa trajectoire. Prendre à droite afin de traverser le torrent et passer sur la rive gauche. Suivre l'itinéraire Pré de la Chaumette jusqu'à la cascade de Prelles. A noter qu'après la cascade, le sentier se situe dans le coeur protégé du Parc national des Ecrins (entrée signalé par trois panneaux d’information). Revenir par ce même itinéraire.

Transport

Arrêt de car : Les Auberts

Accès routier

Sur la N85, prendre la direction de Pont de Fossé. Après le village, continuer sur la D944, prendre à gauche la D944A, traverser les Borels/D472, les Baumes et les Clots. Pour finir tourner légèrement à droite pour arriver au parking des Auberts.

Lieux de renseignement

Maison de la vallée du Champsaur

Information et documentation, présentation d'expositions temporaires. Vente des produits et ouvrages du Parc. Dans le même espace, accueil de l'office du Tourisme du Haut-Champsaur. Entrée libre. Toutes les animations du Parc sont gratuites sauf mention contraire.


05260 Pont-du-Fossé

Site web - Courriel - 04 92 55 95 44

Lat: 44.6672, Lng: 6.22795

Cliquer pour intéragir

Sur le chemin…
Faune
Aigle royal

L’aigle royal compte parmi les espèces rares et protégées d' Europe. Sa grande taille, sa coloration sombre, ses ailes rectangulaires et ses fréquents déplacements en plein air permettent de l’identifier aisément. Aux heures chaudes de la journée,  il tournoie régulièrement dans les airs profitant du vent pour s’élever. Grâce à son excellente vue, l'aigle royal scrute les environs à la recherche d’une marmotte imprudente ou d’un jeune chamois. En hiver, il prélève régulièrement sa nourriture sur des cadavres d’animaux.

010505
Faune
Tétras lyre

Pour observer le tétras-lyre en été, il faut se lever de très bonne heure. En France, le tétras-lyre ou coq des bruyères ne se rencontre que dans les Alpes. Au printemps, le mâle au plumage noir, la queue en lyre avec les sous-caudales blanches parade pour attirer les poules. En hiver, il passe le plus clair de son temps réfugié dans des igloos creusés dans la neige pour se protéger du froid. Période où il est particulièrement sensible car il ne peut compenser l'énergie dépensée lorsqu'il quitte précipitamment son igloo au passage d'un skieur hors piste ou d'un randonneur en raquettes.

021088
Faune
Circaète Jean-le-Blanc

Le printemps est à peine de retour que résonnent à l'aplomb du clocher des cris perçants. Il faut lever la tête pour admirer deux grands oiseaux volant de concert, alternant voltige et surplace dans le ciel comme deux cerfs-volants argentés jouant avec le vent. Leur silhouette claire, trapue et leur tête plus sombre permettent d'identifier le Circaète Jean-le-Blanc. Il se nourrit principalement de reptiles (lézard et serpent) qu'il capture par la tête, qu'il peut régurgiter ensuite au poussin lors de l'élevage du jeune.

033870
Faune
Bouquetin des Alpes

Le bouquetin, alias « bouc des pierres », est massif et vêtu d’un pelage beige à chocolat suivant les saisons et le sexe. Mâle et femelle portent tous deux des cornes ornées d’anneaux qui poussent durant toute leur vie. Le bouquetin des Alpes vit en groupe, mâles d’un côté, étagnes (femelles) et jeunes de l’autre. En hiver, les femelles se mêlent aux mâles lors de la période de rut et mettent bas au début de l’été. Afin de l'observer, regarder sur le versant opposé, le bouquetin se laisser parfois apercevoir au printemps.

002214
Eau
Cascade de Prelles

La cascade alimente le Drac blanc. Le lit mineur du torrent est très large donnant une idée de sa violence et de sa capacité à charrier des blocs de pierre.


1994_CHA_Cascade _Prelles

Profil altimétrique

Altitude (m)

Min : 1472 m - Max : 1668 m

Distance (m)

 

Plus d'informations