Ecrins trekking

La Bosse de Clapouse

3 h 15
Duration
Medium
Medium
Return trip
Return trip
8.2 km
Total Length
736 m
Ascent
Uses
  • By walk
Thematic
  • Fauna
  • Flora

This walk to La Bosse de Clapouse, manages to unite the mildness of the larch forest, the coolness of the ravines, and the dimension of the high mountain all in an environment of emblematic plant life.

"In the enchanting light of the larch undergrowth, mesmerised by the playful tree keepers that searched the tree trunks at breath taking speed looking for the odd insect that might be hidden in a crack of the bark, I had not even noticed the female grouse that was resting on a low branch. We spotted each other with mutual surprise. The magic led to the noisy departure of the bird. I was the trespasser"

Christophe Albert, warden in the Vallouise area

From the car park, walk up the Sélé valley by the footpath that follows the left bank of the Celse Nière stream. At the post, 1572 m, cross the footbridge over the stream to the left. (It is taken down from November to June) Go up the right bank of the stream by the Clapouse footpath, then head diagonally to the left to meander up the slopes alternating through larch and green alder. The route then ingeniously leads to the ledges and crosses ravines before coming to the Clapouse valley. La Bosse (the bump) is the small summit that is reached by following a footpath. The return trip is made by the same itinerary in the opposite direction.

Transport

SNCF railway station in l'Argentière-la-Bessée then shuttle to Ailefroide during the summer season (reserve 36 hours in advance at 05voyageurs or call 04 92 502 505.

Access

From the N94 in L'Argentière, head towards Vallouise, then Pelvoux. You will then reach the hamlet of Ailefroide by the D994F

Information desks

Vallouise Park house

Information, documentation, models, exhibitions, screenings, product sales and works of the Park. Guided tours for school, reservation required. The new Park House opened in Vallouise since June 1, and offers visitors an interactive permanent exhibition inviting to explore the area and its heritage. A temporary exhibition space will allow a renewed offer. Finally, the device is completed by an audiovisual room to organize screenings and conferences Free admission. All animations of the Park are free unless otherwise stated.


05290 Vallouise

Website - Email - 04 92 23 58 08

Lat: 44.84641, Lng: 6.48839

This trek is within park center, please read access rules.

Clic for map interaction

On the way...
Fauna
Roe Deer

Hidden in the larch forest, the Roe Deer sometimes shows its fine head at dawn or at dusk. Not always easy to see this discreet animal but a few tracks or droppings can give its presence away.: the heart shaped print of its delicate hooves, the trunks of shrubs nicked by young fallow deer rubbing new antlers there to remove the last shreds of velvet, Sometimes it is a deep sonorous and guttural bark that resonates in the woods.

Deux chevrettes du printemps
Fauna
Eurasian Tree Creeper

The Eurasian Tree Creeper is a small, compact and agile bird. Its beak is long and curved and its tail is composed of stiff feathers. Its long claws have sharp nails. So many adaptations enabling it to explore the bark of the larch trees where it hunts for insects and other spiders which make up its diet all through the year.

Grimpereau des bois
Fauna
Western Bonelli’s Warbler

This common little sparrow is rarely seen but often heard. It interprets a brief song lasting just a few seconds, with around ten repetitive notes, which quickly become identifiable, rather haunting. The male sings almost throughout the year, from April to July, then only in the morning in July. After the storm when the trees are still dripping with rain, he starts singing immediately. At the end of August males et females leave for the African savannah forest regions, followed by that years young.

Pouillot de Bonelli
Fauna
White Throated Dipper

Stocky, short tail, tapered beak, the White Throated Dipper is often perched in the middle of a torrent, on a boulder at water level. Recognizable by the white mark on its chin and chest and the rest of its red and slate grey plumage, this bird dives in the icy water looking for aquatic larvae which are the essential ingredient of its menu.

Cincle plongeur dans la neige
Flora
Rhododendron

The rhododendron, shrub with brightly coloured carmine flowers, is often accompanied by blue berries, green alders and other small willows. It is  characteristic of the combat zone. Situated between the edge of the forest and the last trees, this transitional space is particularly favoured by the Black Grouse to nest in and to feed quietly.

Rhododendron
Fauna
Epeorus

Ce bel insecte vole au ras de l'eau pour pondre des œufs qui se transformeront en larves aquatiques. Ces dernières vivront jusqu'à deux ans dans le ruisseau avant de se métamorphoser en un insecte parfait, l'imago qui, incapable de se nourrir, ne vivra que quelques jours mais assurera sa descendance.

Epeorus sur la neige
Flora
Vératre blanc

Le vératre blanc est un végétal qui semble entièrement vert, mais on distingue ses fleurs d'un blanc verdâtre dès que l'on s'en approche. Ses grandes et larges feuilles alternées le long de la tige permettent de le différencier de la gentiane dont les feuilles sont opposées. Il est impératif pour les amateurs d'apéritifs « maison » de faire la différence car si les racines de la gentiane servent à faire un breuvage apprécié des montagnards, celles du vératre sont toxiques.

Vératre blanc
Fauna
Petite tortue

Cet animal, qui n'a rien d'un reptile « carapacé », arbore des atours plutôt flamboyants. Le dessus de ses ailes orange vif, incrustées d'ébène et ourlées de lunules bleues cernées de noir, compose sa parure. Précoce, la petite tortue est le premier papillon à fréquenter les fleurs à peine sorties de la neige sur les versants les mieux exposés des montagnes.

Petite tortue sur rhododendron ferrugineux
Fauna
Wallcreeper

The wallcreeper inspects the rock face by latching on to it with long efficient claws. Its long thin beak enables it to capture the best-hidden insects in the tiniest of cracks in the rock. This capacity is only equalled by its deep red feathers that make it seem like a butterfly, as it performs its airborne acrobatics.

Tichodrome échelette femelle
Flora
Mélézin

C'est une forêt accueillante qui change de parure selon les saisons : d'un doux vert au printemps au roux d'or en automne, elle est gracile et dépouillée lorsque la neige recouvre la vallée. Toujours lumineux, le mélézin accueille troupeaux et randonneurs, tamise pour eux la lumière et encourage herbage et riche floraison.

Les couleurs du mélézin
Fauna
Merle à plastron

Il s'identifie facilement car, s'il endosse le plumage du merle noir, il s'en distingue par sa grosse bavette blanche sur la poitrine et des liserés clairs sur les plumes des ailes et du ventre. Ce merle de montagne, farouche, au vol rapide, habite les lisières des forêts de mélèzes, de pins sylvestres, d'épicéas et de pins cembros, de 1000 à 2500 m d'altitude.

Jeune merle à plastron
Fauna
Tétras lyre

Présent dès 1200 m d'altitude, le tétras lyre ne se rencontre en France que dans les Alpes. On repère le mâle à son plumage noir et à sa queue en lyre qui a donné son nom à l'espèce.Tandis qu'en hiver il passe le plus clair de son temps réfugié dans des igloos creusés dans la neige pour se protéger du froid, au printemps le mâle se livre à des parades spectaculaires pour attirer les poules.

Poule tétras lyre branchée
Flora
Orpin des infidèles

Il est des plantes qui se traînent à vos pieds et d'autres qui s'élèvent vers les cieux. L'orpin des infidèles fait partie des premières. Ses feuilles épaisses forment de petites rosettes éparses entre les blocs de rochers du grand éboulis sur lequel serpente le sentier. Ses nombreuses petites fleurs d'un rouge vineux sont rassemblées au sommet de la tige.

Orpin des infidèles
Flora
Eboulis

Pour le botaniste, les éboulis sont une mosaïque de milieux bien contrastés et finement enchevêtrés. Des plantes issues des milieux environnants se partagent ce territoire, profitant des moindres îlots d'humus. On distingue les éboulis grossiers, définis par leur stabilité, des éboulis fins qui sont mouvants en raison des éléments les plus petits (graviers, sables, limons).

Fauna
Apollon

L'apollon est un grand papillon protégé, d'une blancheur translucide parsemée de taches noires avec quatre ocelles d'un rouge lumineux. Il a besoin de la chaleur du soleil pour voler. Qu'un nuage passe et il se pose sur un chardon ou quelque centaurée dont il appréciera le nectar. Fermeture des milieux et hivers anormalement chauds ont entraîné sa disparition de certaines régions françaises. A défaut, il semble élire domicile dans les éboulis rebelles à tout boisement dense.

Apollon sur rhapontique scarieux
Flora
Gentiane ponctuée

La gentiane ponctuée, tout comme sa grande sœur la gentiane jaune, se reconnaît à son port altier et à ses fleurs jaunes. Ces dernières présentent toutefois la différence d'être tachetées de marron et situées à l'aisselle des feuilles. Poussant par petits groupes, cette gentiane s'étend des Alpes aux Carpates et colonise les éboulis en compagnie de toutes les espèces amatrices de pierres et d'espace.

Gentiane ponctuée
Flora
Polystic en forme de lance

Cette fougère élancée, raide et coriace, affectionne particulièrement les éboulis grossiers où elle prend pied dans les anfractuosités fraîches que les blocs et rochers entremêlés lui ménagent. Au Moyen Âge, elle était considérée comme une plante particulièrement bienfaisante pour l'homme. Capable de guérir toutes les affections, elle était également nantie d'un véritable caractère divin : là où elle pousse, la foudre et le tonnerre ne peuvent frapper, et le Diable lui-même est mis en déroute.

Polystic en forme de lance
Fauna
Rock ptarmigan

Originally from the arctic tundra, the rock ptarmigan occupies the high wind-blown areas. It has the peculiarity of changing colours twice a year. A snowball in the white winter slopes or a small stone in the summer scree, the ptarmigan is a champion of disguise thanks to these changes. However, this does not prevent it from being among the most endangered species of the Alps.

Lagopèdes alpins
Fauna
Miramelle des frimas

La miramelle des frimas fait partie des criquets les plus représentatifs de l'entomofaune alpine de haute altitude. C'est une espèce orophile dont l'habitat se situe de l'étage alpin jusqu'à la limite des névés. Sa couleur plus ou moins bariolée est très variable, mais son corps est toujours recouvert de poils, conditions météo obligent ! L'intérieur de ses pattes est rouge, ses élytres sont distinctement effilés à l'arrière.

Miramelle des frimas
Fauna
Chamois

Animal emblématique des Alpes, le chamois est en fait partout chez lui dans la montagne et notamment dans le vallon de Celse Nière. Il y est protégé depuis longtemps et ce, bien avant la création du Parc national des Écrins. Porteur de cornes noires et croches, ce proche cousin des lointaines antilopes est doté d'un odorat et d'une ouïe bien développés qui rendent son approche difficile. Chèvres et chevreaux aiment à se regrouper en hardes tandis que les boucs restent isolés jusqu'à la saison du rut qui a lieu en octobre-novembre.

Chamois mâle, vallon de Celse Nière

Altitude profile

Altitude (m)

Min : 1516 m - Max : 2166 m

Distance (m)

 

Advice

On this sometimes-steep footpath, the footbridge across the Celse Nière stream is dismantled from November to June. No camping after Ailefroide, bivouac permitted at least an hour's walk away from the park boundaries. No fires.